UA-37157085-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2017

Montemale, le rendez-vous de l’Amitié (Italie)

IMG_4308.JPG

Un rendez-vous Franco-Piémontais à ne rater sous aucun prétexte. Le sens de l’accueil, du partage et de l’Amitié, cette cité piémontaise n’en est pas avare. Il fallait un trait d’union pour faire la fête : la moto fera l’affaire. Cent soixante participants à cette démonstration
IMG_4327.JPG.
L’association « I Baloss » d’Alfio Marino nous propose une rencontre sans frontière. Il faut dire que culturellement, le Comté de Nice, le Piémont et la Savoie sont toujours réunis sous la bannière des Ducs de Savoie. Pour cette communion, la petite commune de Montemale di Cuneo est un merveilleux écrin, du calme, du vert partout, à quelques kilomètres de Cuneo. Les 220 habitants du village font en moyenne sur l’année une fête tous les quinze jours, il ne leur suffit que d’un prétexte. Didier Bremond vient d’Apt. Il pilote une superbe Bimota YB8 de 1990 à moteur Exup : « J’ai pris ma retraite il y a deux ans et j’ai restauré ma machine pour faire des démos. C’est ma seconde sortie ». Ils sont quatre copains de la région lyonnaise « Les Roules Peut-être » : Guy Allardon, Jean Marc Kaluzny, Jean Paul Baud et Gilles Bourjaillat : « Cela fait trois ans que l’on devait venir. On avait lu un compte rendu sur « La vie de la moto » sur la convivialité et le plaisir de vivre ensemble, alors on est venu voir ». « Le plaisir de vivre ensemble », Alfio Marino, Président « d’I Baloss » y tient particulièrement. Qu’il soit poireau ou Champion, qu’il est une machine de course ou un pétochon, tout le monde est le bienvenu. Chaque année, Alfio a un invité de marque, après J.F.Balde, R.Sibille, J.F.Bonera, P.Balaz et bien d’autres, en 2017, la manifestation accueille : Piero Laverda (quatrième génération), la 75cc de 1951 qui a fait la gloire de la marque et le 1000cc V6 d’endurance de 77/78. Tout au long du week-end, c’est avec un large sourire que Piero nous fera l’historique de la firme de Breganze, de la machine agricole à la moto, de 1873 à maintenant. Presque comme chaque année, en arrivant le samedi, nous sommes accueillis sous des trombes d’eau, rien de mieux que de se retrouver sous la grande tente et resserrer ainsi les liens d’amitiés. Le soir venu, le repas est pris en commun. Cuites à cœur, sans être charbonnées, les ribs sont succulentes, les membres du comité des fêtes sont de véritables professionnels. Le lendemain matin, les vertes montagnes sont baignées de soleil : Splendide. Ici, on apprécie le lieu et les gens. L’an dernier, Claude Megy était venu les deux mains dans les poches, pour voir. Il a été conquis, il revient au guidon d’une 500 Velocette. Pierre Puppo est hilare : « Un copain me tannait le cuir depuis un certain temps pour venir ici, mais il aurait du frapper plus fort : c’est tout simplement génial ».

IMG_5149.JPG


OU : En Italie entre VALGRANA & MONTEMALE, à côté de CUNEO
QUAND : les 01 et 02 juillet 2017
COMBIEN : 13€ le repas du samedi soir et 30€ les montées avec assurance.
PAR QUI : Associazione Sportiva “I Balòss” de Dronero.

Organisateurs
Organisateur.JPGPiero Laverda offre à Alfio Marino, Président « d’I’Baloss » organiseur de la démo, le livre « Laverda 1000 V6 » dédicacé, écrit par Jean-Louis Olive, à offrir à tout amateur de la marque et de mécanique moto : « Comme chaque année, je n’ai qu’une seule prétention, c’est de donner du plaisir aux personnes qui me rendent visite. S’ils sont contents, je suis content ».




Le mythe est là
Photo Le Mythe a.JPG
a/ Piero Laverda et quelques membres du « Laverda corsa » sont autour de la Laverda 1000 V6 (77-78) construite comme une F1 en seulement 18 mois autour du moteur imaginé par Giulio Alfieri. Elle ambitionnait de redorer le blason de la marque. Elle a couru le Bol d’Or 78 avec les pilotes italiens Nico Gereghini et Carlo Perugini aux commandes. En ligne droite, elle filait à 283 km/h, soit 38 km/h plus vite que la meilleure moto de plateau, la Honda 1000 RCB. Mais la vie de la V6 sera écourtée. En 1979, la FIM limitera les moteurs à 4 cylindres maximum en Endurance.
Photo Le Mythe b.JPGb/La 75cc Laverda  a été officiellement présentée en 1950, son engagement à la compétition sur le Tour d'Italie, Motogiro où le championnat italien de régularité permet à la marque de croître et d’avoir ses inconditionnels.





Photo 1.JPG
En attendant le départ







Photo 2.JPG
La moto de l’Amitié
Raoul Barthelemy connait Alfio, l’organisateur depuis une dizaine d’années. Il lui avait échangé une moto contre un moteur 500 Jap italien. Raoul a pris son temps pour trouver cette partie cycle de Magnat Debon, un réservoir Terrot… Et voilà, la moto année 30. Elle fait ses premiers essais de roulage pour la circonstance. Raoul l’a surnommée « La Moto de l’Amitié ».




Photo 3.JPG
Ils sont de la région lyonnaise « Les Roules Peut’Etre », Guy Allardon, Jean-Marc Kaluzny, Jean-Paul Baud et Gilles Bourjaillat pour voir si les comptes rendus LVM étaient fidèles. Ils sont repartis convaincus.




Photo 4.JPG
Seconde démo sur sa Bimota YB8 à moteur 1000 Exup de 1990, Didier Bremond compte utiliser sa retraite en faisant ce qui lui plait : de la moto









Photo 5.JPG
René Miretti sur 250 SPQ de 1971







Photo 6.JPG
Un très beau 250 CZ cross de 1973 piloté par Monge Madro Giovanni.








Photo 7.JPG
Pierre Puppo sur 250 Aprilia RS








Photo 8.JPG
Frédéric Exubis sur 500 Tri Bsa de 1955







Photo 9.JPG
L’an dernier, Claude Megy était venu pour voir. Convaincu, cette année, il revient avec une 500 Velocette Venom sport de 1967






Photo 10.JPG
Ivano Agnese sur 50 Piaggio Zip de 1994







Photo 11.JPG
Fanatique des années 50/60, motos et vélos, Andréa Galeasso pilote un 150 Gilera de 1953







Photo 12.JPG
La très belle 500 Moto Guzzi Nuovo Falcone de 1979 de Ivan Marucco







Photo 13.JPG
Ancien Champion d’Italie, d’Europe de la montagne, Italo Piana sur 50 Honda Dream





Photo 14.JPG
Alessandro Petti sur 125 Honda GP 1991

Écrire un commentaire