UA-37157085-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2018

Classic Racer Nice, spécialiste de l’Anglaise et concessionnaire Royal Ensfield

« Pour vivre heureux, vivons cachés » pourrait-être la devise de Classic Racer Nice à Saint André La Roche près de Nice.

Il avait un magasin d’articles de motos et de réparation rapide dans le centre ville de Nice et une vie stressante pour faire du chiffre. Christophe Carasco y a renoncé pour faire ce qu’il aimait, redonner un second souffle à de vieilles anglaises époumonées. B.S.A., Norton, Triumph retrouvent la joie de vivre sous ses mains expertes. L’atelier à Saint André La Roche est hors des sentiers battus dans une ruelle sans issue. Pas de vitrine, juste une enseigne, les portes sont en fer et verre cathédrale, à l’ancienne et hors du temps. Depuis son enfance, Christophe a baigné dans l’anglaise, suivant ainsi les traces de Jean-Marc, son père, le boulanger reconverti dans la moto. Avant de s’installer, Christophe a acquis une solide expérience en qualité de pilote en course de côte. Sur une Norton/Egly, il a concouru en AFAMAC, en VMA, puis sur RC30 en Pro-Classic. Il a écumé les circuits à travers l’Europe (Belgique, Allemagne, Tchéquie,…). Pour la mécanique, il a toujours été très éclectique et il n’y a pas un problème sans solution. Il a remis en piste une Norton Manx d’usine avec des pièces très spécifiques. Il est également concessionnaire Royal Enfield. Quand les copains de papa sont là, l’atelier devient une annexe du Triton Club de France. Tout le monde travaille avec assiduité : Norton, Triumph, BSA, c’est une religion. A l’étage, règne une atmosphère de vieille usine. Par la verrière, la lumière inonde la pièce et le plancher en chêne met en valeur les motos en exposition. Christophe l’a voulu : lieu de convivialité. Un bar, une table, quatre chaises dans un coin, des casques suspendus, des bidons d’huile, le décor est suranné. Au milieu de la gamme actuelle Royale Enfield, des modèles qui ont eu leurs heures de gloires : Norton N15, BSA Rocket 3, BSA B44 Victor, Norton Commando Aster,…Il y a aussi des motos de clients laissées en gardiennage. Christophe est un passionné et son adresse est à connaitre si vous avez une anglaise qui se défrise dans un coin du garage.

Recontre insolite
Rencontre insolite.JPGUn beau matin de printemps, la Gnom & Rhone D500 de 1927 a fait escale dans l’échoppe de Christophe. Son propriétaire, Sébastien, un parisien était venu par la route de la capitale en passant par Deauville, la Bosse, l’Aveyron. Il avait un problème de frein, de magnéto, de pot, de moyeu arrière, les pates de réservoir essence étaient cassées,….Après une cure de jouvence, ils sont repartis toujours par la route pour le pays basque et le Portugal.




Photo 1.JPG
Christophe Carasco devant la porte de son atelier







Photo 2.JPG
De l’ancien et du moderne cohabitent







Photo 3.JPG
Rénové de pied en cape, la Norton Commando 750S de 1971 attend son propiétaire







Photo 4.JPG
Sur les établis, moteurs de RC30 et de Triumph T110 attendent une rénovation







Photo 5.JPG
L’étage est un show room destiné à la gamme Royal Enfield.







Photo 6.JPG
BSA Victor B44







Photo 7.JPG
Triumph au look
personnalisée






Photo 8.JPG
Ici, un remontage moteur







Photo 9.JPG
La, un cadre repeint 







Photo 10.JPG

Et la quelques machines attendent leurs tours






Photo 11.JPG
Petit coin bistro dans le show room







Photo 12.JPG
Matchless







Photo 13.JPG
Show room







Photo 14.JPG
Triumph

Écrire un commentaire