UA-37157085-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2017

Musée du BOL 2017

IMG_5904.JPG

Une magnifique exposition éphémère de deux cent cinquante motos présentées par les clubs pendant le week-end du Bol d’Or 2017.
IMG_6004.JPGDans une grande manifestation destinée à la moto, une exposition de motos anciennes est un plus. Comme chaque année, depuis que le Bol est revenu à la maison, et à la demande des organisateurs, musées et clubs ont ouvert en grand, garages et remises pour présenter au public un panel le plus éclectique de notre passion avec des machines d’exceptions. Un peu à l’écart du village commercial, le lieu d’exposition se situe sous une multitude de barnums disséminée sur le parking du « Xtream Park ». Une belle surprise, les machines ne sont pas empilées, on peut les voir et les revoir sur toutes les coutures. Quelques bassets sont au centre d’une placette, un side à moteur 750 Suzuki de 80, un autre à moteur Honda et chassis Amdess de 73 et un Magnat Debon 500 de 1927. Les clubs du MC2A, du Barjoteam et Retro Moto Club de Pernes les Fontaines nous font voyager dans le temps, d’une Suzuki GS 1000 Yoshimura de 80 au 125cc Skotamoto 4 temps culbuté 1919, d’une 500 Gilera Saturno de 91 à une 350 Magnat Debon BSSP de 38 : un grand écart. Un peu plus loin, le musée de Marseille est sorti de ses murs. Il expose « l’Autobiroue » de Robert Ligier, un deux roues carrossé comme une voiturette, mu par un moteur de 125 Lambretta. Son concepteur en a construit huit exemplaires. L’écurie Nougiers a déplacé quelques très jolies pièces du sorcier de Saint Andiol dont la 500, 4 cylindres, Grand Prix de 54 et la 125 Nougiers/Magnat Debon de 36, 4 records du monde en 38. Boccardo, Favario, Grange : BFG, la moto Bleu, Blanc, Rouge, toute la gamme était exposée et son Vice-président, Philippe Perelle de rajouter : « La meilleure moto du monde ». Les petits cubes ont aussi pignon sur rue. Le « Bouclard » de Sospel et « Solex retro passion » se sont associés pour décliner l’objet de leur passion : le Solex, en side ou en trick. Avec une devise : « Arsouilles, mauvaise foi….Mais bonnes manières ! » le ton est donné, avec « L’AS3-RDX Club », on bouffe du 125 et cela fait renaitre nos 16 ans. Le « Retro Motos Cycles de l’Est » de Morvillars et du territoire de Belfort est présent depuis le retour du Bol au Paul Ricard. Il expose une trentaine de motos. Que du beau et du très beau, sur un bel emplacement, seul bémol : l’éloignement du village commercial et un manque de panneautage n’apportent pas aux exposants la visibilité à la hauteur de leurs efforts.

IMG_6023.JPG

 QUAND : du 14 au 17 septembre 2017
QUOI : Exposition
OU : Circuit Paul Ricard au Castellet (83)
COMBIEN : entre 69 et 85euros
PAR QUI : organisation Lariviere

Photo 1.JPGDevant le bâtiment Xtream Park

 

 

 


Photo 2.JPG

Amicale Dollar : Jean-Michel Madrange, au centre, Président de l’Amicale Dollar, Jean-Michel Paulik, à droite et Christian Sacleux, devant la Durandal D500 à moteur Chaise de 1929, machine à 10 exemplaires




Photo 3.JPG
125cc Skotamoto (GB) 4 temps culbuté 1919 »








Photo 4.JPG
Du Musée de Marseille, l’Autobiroue de 1957 mue par un moteur 125cc Lambretta LD54







Photo 5.JPG
Le stand BFG, le stand de la moto Bleu, Blanc, Rouge







Photo 6.JPG

Parade sur la piste du Paul Ricard, le side BM série 2






Photo 7.JPG
Motobécane LT3 Coupe à fond les manettes








Photo 8.JPG
La Japauto fait rugir les chevaux






Photo 9.JPG
Sur le stand Goldwing, un proto la DLF 1000 Doncque de 1976. Commandée par l’importateur suisse Frerichs, cette Goldwing engagée aux 24h de Liége terminera 5ième. Pierre Doncque : un avant-gardiste. Ses innovations marquantes sont alors le cadre périmétrique et la suspension arrière mono-amortisseur et basculeur. En 1975, il s'était illustré dans la réalisation du cadre de la Kawasaki Godier-Genoud, vainqueur du Bol en 1975.


Photo 10.JPG125 Nougiers / Magnat Debon de 1936
4 records du monde en 1938 : 50km, 50 milles, 100km, 1 heure
Construite à partir d’un moteur Magnat Debon 175LR, carter magnesium,…





Photo 11.JPG
Side Honda / Amdess 1973
Moteur 750 Honda réalésé en 810cc
Chassis Amdess réalisé par Dominique Bréjat





Photo 12.JPG
Stand du Bouclard et Solex rétro passion







Photo 13.JPG
Stand de Pernes les Fontaines







Photo 14.JPG
La beauté : la 500 Nougiers







Photo 15.JPG
Honda 125 K3 de 1970 

Écrire un commentaire