UA-37157085-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2018

Coup de tonnerre au Ventoux Classic 2018

Une réussite complète, des Champions et des poireaux, deux cent soixante machines de folies dans un cadre paradisiaque au pied du Mont Ventoux. Le moto club MC2A a trouvé la clé du succès mais victime de cette prospérité le moto club et son Président, Pierre Faure jettent l’éponge pour l’organisation 2019.
A Malaucène, la source du Groseau est un site classé depuis 1912. Sa résurgence jaillit au pied d'une falaise de plus d’une centaine de mètres. Depuis l'Antiquité, ce point d'eau est à l'origine de la vie des communautés qui se sont formées aux alentours. Une fois l’an, ce havre de paix et de fraîcheur doit son nom au dieu païen Groselos, il est aussi le lieu de rassemblement de « Ventoux Classic » du MC2A. La montée du « Géant de Provence » est une voie royale auréolée de légendes. La ligne de départ est dans la pénombre à côté du petit lac que fait la résurgence. La route large, bien goudronnée est enserrée entre d’un côté la falaise, de l’autre de grandes futées. Sans grandes difficultés, on peut envoyer du lourd avec quelques chicanes ça et là calme les ardeurs. Un dernier virage, le paysage s’élargi, de la lumière : c’est magique. Cette année, la vedette est le side-car 1000cc Motosacoche 2C9 de 1918 du suisse, Éric Bezon. Un siècle ça se fête, Éric : « C’est une machine officielle d’Usine, c’est un exemplaire unique, elle a gagné le Ventoux en 22, 23 et 24, à ses commandes Edouard Gex ». Des pilotes de renoms sont venus grossir le nombre d’engagés : Alain Michel, Champion du monde de Side-car en 1990, Jean-Claude Castella, Champion suisse de side-car en 1966, Salvator Canellas, premier pilote espagnol vainqueur d’un GP de vitesses. Dans le paddock, c’est l’occasion de grandes retrouvailles, l’hiver a été long. Passés entre les mains d’artiste décorateur, certain side de rallye où de tourisme sont de véritables œuvres d’art. Les indiens sur la carrosserie de la Suzuki Hayabusa des Buchet où les aigles sur la Yamaha Side Bike des Billon en sont de superbes exemples. Le club « des vieilles bécanes du Beaujolais » a déplacé une quinzaine de machines dont une 900 Bol d’Or à cadre Martin, une 750 four et une Laverda 500 formula. Ils viennent de Cannes-et-Clairan dans le Gard, ici c’est du pétochon et du cyclo. La Motobécane Z46C de Daniel Guillot est une sortie de grange avec de nombreux points de rouille et son propriétaire de dire : « Attention peinture neuve ». Alain Cacchioli maugrée contre sa 350 Bultaco Metralla : « Elle marchait hier, elle ne marche plus aujourd’hui ». Dans la soirée, le Maire de Malaucène, Dominique Bodon affirme : « Des français, espagnols, suisses, cette rencontre est un succès incontestable. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour qu’elle perdure. Alors rendez-vous est pris pour l’an prochain ». 

ENCAR MANIF
OU : Malaucéne (84)
QUAND : 28 & 29 avril 2018
COMBIEN : 65€ moto et 70€ side-car
PAR QUI : Association MC2A
                     10, rue des Lavandes
                     84000 AVIGNON
                     http://www.asso-mc2a.com

Organisateur.JPGPierre Faure, Président du MC2A : « Nous sommes trois personnes pour l’organisation de cette manifestation. Cela devient trop dur physiquement et moralement. Nous n’avons aucun intérêt financier, tous les bénéfices sont reversés au Centre Anti-Cancéreux. Nous avons donc décidé de stopper ce rassemblement, du moins sous sa forme actuelle. J’avais depuis un an ou deux demandé de l’aide mais quand tout fonctionne personne ne se décide à venir donner un coup de main. Il fallait un électrochoc : c’est fait ».





Photo 1.JPG1918- 2018 Cent Ans cela se fête.
Il a fait l’affiche de la neuvième édition de Ventoux Classic, le side 1000cc Motosacoche 2C9 de 1918 d’Eric Bezon et Mathias Brugger






Photo 2.JPGUne création Alain Michel, Champion de monde side-car en 1990, mise en marche 7h00 avant la photo : moteur XS et cadre Richman Métisse







Photo 3.JPGLa Laverda 750S de 69 de Dominique Bodon, maire de Malaucéne est passé au contrôle technique.







Photo 4.JPGLe fauve est laché, la machine rugit : Maurice Maingret sur 500 Jawa ACT de 53






Photo 5.JPGTout au diapason, la 450 Honda K2 de 70 de Guillaume Lachéze, la 350 Kawa S2 de 71 de son frère, Charles, la Egly/Honda 1000R de 80 de leur copain, Patrick Collet et le Peugeot J7 de 79 pour transporter l’ensemble.





Photo 6.JPGElle fonctionnait ce matin avant de la mette dans le camion. Rien ne marche à la descente, Alain Cacchioli et sa 350 Bultaco Metralla GT présérie usine de 75 (2 construites)






Photo 7.JPGClaude Caucal sur 500 Magnat Debon 2ACT / Nougier de 1937







Photo 8.JPGLe Suisse, Jean-Claude Castella sur AJS 7R 350 Boy Racer de 1954






Photo 9.JPGChristian Larochette sur Jawa type 354 de 1957







Photo 10.JPGVirginie Larnac sur 250CB Honda G de 1975







Photo 11.JPGBernard Duchet sur 750 Nimbus de 1957








Photo 12.JPGTrès belle 500 Motosacoche de 1923 de Gérard Hérisson








Photo 13.JPGRedescente des Sides, en tête Alain Monchal et Gilbert Brazzi sur 1000 Bmw Ragonnet de 1979






Photo 14.JPGMoto Guzzi Gambalunga 600 Longhi de 1946 pilotée par Jean-Luc Cotte






Photo 15.JPGMoto Guzzi V65 de 83 pilotée par Philip Revel  

Écrire un commentaire